Pourquoi les héros ne portent-ils pas toujours de cape ?

Aujourd’hui on idolâtre Steve Jobs, Sia, David Guetta ou encore Jennifer Lawrence. On veut leur vie, leur célébrité, leur argent et toutes les paillettes qui vont avec. Du moins, c’est l’image que l’on s’en fait. Pourtant, on continue de rêver de travailler chez Total ou encore Renault, Vuitton, Nike ou Chanel. Pourquoi ?

 

La reconnaissance. L’idée même que la société se fait des grandes marques, des entreprises prestigieuses, est suffisante pour nous influencer dans l’idée que travailler pour elles nous apportera la reconnaissance sociale dont nous avons besoin (en avons-nous d’ailleurs besoin ?).

 

 

Quand la reconnaissance sociale défie la raison

 

Vous connaissez certainement tous déjà quelqu’un qui travaille dans une grande entreprise, vous y travaillez d’ailleurs (ou y avez déjà travaillé) peut être. Vous avez alors certainement déjà eu cette réaction « Waouh mais c’est génial, félicitations, comment tu as réussi à obtenir un poste ici ? ». Peu importe le poste, le grade, la paye, la mission, l’intérêt. Vous obtenez une reconnaissance sociale innée et immédiate qui inonde tout sur son passage. Et vous êtes labélisé « socialement acceptable » en une fraction de seconde.

 

Consciemment ou non, la magie de la « pensée sociale de masse » agit sur nous tous et l’illusion opère. Pourquoi ?

 

Parce que la société valorise certains emplois plus que d’autres, parce qu’elle dicte la mode de ce qui est socialement acceptable ou non, pour tout, partout, tout le temps. Mais c’est qui cette « société » ? j’aimerais bien savoir…

 

Depuis quand est-il plus « socialement acceptable » d’être PDG de Total, l’un des plus gros pollueurs de la planète, plutôt que de faire du bénévolat en Ouganda ?

 

Depuis quand est-il plus socialement acceptable de travailler dans une des plus grandes banques mondiales, versant des dividendes tous plus faramineux les uns que les autres, plutôt que d’enseigner la base de notre langage et système métrique aux futures générations ?

 

Depuis quand l’argent justifie tout au détriment de la compassion, de la connaissance et du partage ?

 

Le paradoxe de l’artiste incompris …

 

Alors qu’en est-il des métiers artistiques dans tout ça ? Décris par la plupart, qualifiés de fantasques, utopistes ou illusionnistes pour certains. Ce sont pourtant ceux que nous admirons, ceux que nous idolâtrons, ceux que nous voulons devenir.

 

On se rêve à vouloir être chanteur, comédien, photographe célèbre ou encore écrivain, on se rêve à vouloir innover. On a tous une idole, qui bien souvent, n’est pas le PDG d’une grande entreprise classique. Mais bien souvent, on ne se demande pas par quelles étapes elles sont passées pour en arriver là. C’est là que le paradoxe apparaît et que la société reprend ses droits. On oublie les tumultes de Steve Jobs, cet incroyable innovateur, qui, pendant sa jeunesse était en incapacité de finir ses études universitaires. On oublie que Sia a attendu la quarantaine pour exploser médiatiquement ou encore tous les petites boites de nuits désertes dans lesquelles on se moquait du nom de « David Guetta ».

 

La société occulte volontairement pour nous ces informations superflues et pourtant cruciales. Pourquoi ? Pour que le rêve reste rêve et que la réalité capitaliste perdure. Pour que l’on ne s’aperçoive pas de l’importance des professions artistiques car sinon ce serait la fin de l’ère marchande. Pour que notre raison ne prenne pas le pas sur nos émotions.

 

Et si ce qui était socialement acceptable c’était nous qui l’imposions ?

 

Et si l’on décidait qu’avoir un grand nom sur notre CV ne nous suffisait plus ?

 

Et si l’on décidait que la culture, l’art et l’amour étaient nos préoccupations principales ?

 

Et si la reconnaissance passait par le résultat de nos actions plutôt que nos actions elles-mêmes ?

 

Et si nous faisions de nos rêves… une réalité … ?

 

Manon Aunay

N’hésitez pas à me contacter  ici ou sur manon.aunay@gmail.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: